Prêt personnel : Comment ça fonctionne ?

[[translations.filterCurrency]]
[[translations.filterDuration]]

[[translations.resultMonthlyPayment]]

monthlyPayment | number_format(0) [[translations.filterCurrency]]

[[translations.resultLoanRateEstimated]] '' | help(translations.resultLoanRateEstimatedTooltip)

TAEG %

[[translations.resultFullPayment]] '' | help(translations.resultFullPaymentTooltip)

totalPayment | number_format(0) [[translations.filterCurrency]]

( [[translations.resultTotalInterest]]: totalInterests | number_format(0) [[translations.filterCurrency]] )

La souscription d’un prêt personnel est intéressante pour financer un projet ou simplement pour faire face à une dépense imprévue. Mais ce type de crédit a bien entendu un coût qu’il convient de connaître. Alors comment savoir combien votre crédit va vous coûter précisément, quelles seront vos mensualités et quel montant vous pouvez emprunter ? Découvrez ici comment sont calculés ces éléments et accédez à notre outil de calcul de mensualités en ligne.

Calcul prêt personnel : ce qu'il faut retenir

  • Le montant maximum d’un prêt personnel est calculé selon plusieurs critères
  • Vous devez connaître votre capacité d’emprunt avant de faire une demande de crédit
  • Le taux d’intérêt d’un crédit personnel peut être fixe ou variable
  • Le tableau d’amortissement reprend tous les éléments importants de votre crédit
  • Vous pouvez calculer le montant de vos mensualité avec un outil en ligne

Comment calculer un crédit personnel ?

Lorsque l’on souscrit un prêt personnel, plusieurs critères entrent en compte dans le calcul de la mensualité que l’on devra rembourser et du taux d’intérêt ou du coût total de ce crédit. Il est important de connaître ce coût car c’est à partir de celui-ci que vous pourrez comparer les différentes offres du marché.

La meilleure solution actuelle pour comparer les coûts des crédits personnels des différents courtiers, banques et organismes de crédit est de faire appel à un outil en ligne.

Rappelons également que le coût total du prêt personnel est systématiquement indiqué sur la proposition qui est communiquée à l’emprunteur par l’organisme de crédit. Mais pour comparer efficacement les offres, il peut être fastidieux d’effectuer une demande auprès de chaque organisme. C’est la raison pour laquelle il est intéressant d’utiliser notre outil de calcul des mensualités.

Un élément important à retenir ici est que lorsque vous comparez les offres de crédit, vous devez vous concentrer uniquement sur le taux TAEG. Cette donnée va en effet tenir compte du taux d’intérêt, mais aussi de l’ensemble des frais supplémentaires. Cela concerne parfois les frais de dossier ou les assurances. Notons que l’assurance solde restant dûe est vivement conseillée mais n’est pas obligatoire pour la souscription d’un crédit.

Un dernier point à garder en tête est que les frais d’intérêts sont généralement corrélés avec la durée du crédit personnel. Cela signifie que plus la durée de remboursement sera longue et plus ces frais seront élevés.

Comment calculer la capacité d’emprunt pour un prêt personnel ?

Pour avoir la possibilité d’effectuer un prêt personnel, vous devez vous assurer d’avoir une capacité d’emprunt suffisante. Votre capacité d’emprunt sera en effet calculée systématiquement par la banque ou l’organisme de crédit en fonction des informations que vous aurez communiquées dans votre demande.

Ainsi, la capacité d’emprunt correspond au montant que vous pouvez emprunter et va dépendre de divers facteurs. Ce montant varie en effet en fonction de la situation personnelle de l’emprunteur. S’assurer d’avoir une capacité d’emprunt suffisante est indispensable pour réaliser un crédit de manière responsable et sans prendre le risque de ne pas être en mesure de le rembourser ou pire, de se retrouver en situation de surendettement.

Voici la formule à utiliser pour calculer votre capacité d’emprunt :

Bon à savoir

Capacité de remboursement mensuelle = Revenus stables / (somme des mensualités de tous les crédits en cours + frais fixes (loyers))

Le résultat obtenu doit être inférieur à 3. En effet, la somme de vos crédits et charges + la mensualité du crédit demandé doit être inférieure au ⅓ des revenus stables mensuels. Cette règle est une règle légale qui a été mise en place de manière à éviter l’endettement trop important des particuliers. Elle s’applique à la fois au crédit personnel et aux autres crédits comme le prêt hypothécaire.

Le montant que vous pouvez emprunter au maximum va quant à lui être calculé par l’organisme de crédit ou la banque en se basant sur différents éléments dont :

  • Votre situation professionnelle : êtes-vous salarié, indépendant, à la retraite ou au chômage ?
  • La composition du foyer : empruntez-vous seul ou en couple ? Combien de personnes avez-vous à votre charge ? Notons ici que le fait d’emprunter à deux permet d’augmenter votre capacité d’emprunt car deux revenus sont pris en compte.
  • La stabilité de vos revenus : s’agit-il de revenus stables ou de revenus ponctuels ?
  • Votre contrat de travail : si vous êtes salarié, votre contrat est-il un contrat à durée déterminée ou indéterminée ?
  • Vos crédits et prêts en cours : avez-vous des crédits en cours et quelle est la mensualité totale de ces prêts ?
  • Vos charges courantes : quel montant devez-vous payer chaque mois pour vos charges courantes comme le loyer, la consommation d’énergie ou une éventuelle pension que vous versez ?

En fonction de ces différents paramètres, il vous sera défini un montant maximum d’emprunt total. Rappelons cependant que la somme totale que vous devrez rembourser est bien entendu supérieure à la somme que vous allez emprunter. A cette somme empruntée, vous devrez en effet ajouter le taux d’intérêt pratiqué par votre organisme de crédit ainsi que les éventuels frais. Votre revenu doit donc être suffisant pour rembourser chaque mois la mensualité dûe pendant toute la durée de vos prêts.

Qu'est-ce qu'un tableau d’amortissement de prêt personnel ?

Lorsque vous souscrivez un prêt personnel, l’organisme prêteur va vous remettre un contrat auquel sera associé un tableau d’amortissement.

Le tableau d’amortissement correspond à un tableau reprenant l’ensemble des mensualités que vous devrez rembourser avec leur date de prélèvement et leur montant précis. Rappelons qu’en effectuant un prêt à taux fixe et à mensualités constantes, vous devrez rembourser votre crédit chaque mois. Le capital correspond à l’ensemble de la somme à rembourser et va donc diminuer chaque mois dans le tableau d’amortissement à mesure que vous remboursez.

Le tableau d’amortissement vous permet ainsi de savoir à tout moment où vous en êtes dans le remboursement de votre crédit. Dans certains cas, le tableau d’amortissement est appelé “échéancier” ou “plan de remboursement”. Il offre ainsi une vue d’ensemble de la part de capital déjà remboursée et du capital restant dû.

Quels éléments retrouve-t-on dans le tableau d’amortissement ?

Comme vous pourrez le constater, le tableau d’amortissement d’un crédit personnel va regrouper différents éléments importants concernant votre prêt. L’en-tête de ce document pas ainsi mentionner :

  • Le type de crédit
  • Le montant total à rembourser
  • La durée de remboursement
  • Le nombre d’échéances
  • La périodicité de remboursement
  • Le coût du crédit

On trouve ensuite un tableau avec plusieurs colonnes reprenant :

  • Les dates de prélèvement ou échéance de remboursement
  • Le montant restant dû
  • Le montant des intérêts inclus dans la mensualité
  • Le taux de l’assurance inclus dans la mensualité
  • Le montant de l’échéance.

Dans le cadre d’un prêt à taux fixe, le montant des échéances va rester le même dans le temps. Les éléments qui évoluent au fil du temps sont mes intérêts et le montant du capital. Pour comprendre ces variations, rappelons que le montant des intérêts est calculé sur le capital restant dû du crédit. Ainsi,plus le remboursement avance dans le temps, plus le capital restant dû diminue et plus les intérêts sont réduits.

La plupart des tableaux d’amortissement qui sont aujourd’hui fournis par les organismes de prêt sont assez complets pour que vous y trouviez les informations dont vous avez besoin. Mais sur certains tableaux, des éléments peuvent manquer dont la date des échéances qui est remplacée par le numéro de l’échéance (1, 2, 3..). Dans ce cas, nous vous recommandons d’y inscrire vous-même la date de début de votre prêt afin de vous y retrouver plus facilement. Vous pouvez également demander à votre créancier de vous fournir un tableau d’amortissement plus détaillé.

Quelle est l’utilité d’un tableau d’amortissement ?

Un tableau d’amortissement de crédit personnel peut vous être utile de différentes manières :

  • Connaître et planifier les échéances : il vous permettra de planifier plus sereinement vos échéances et de prévoir le budget nécessaire pour les honorer.
  • Connaître le capital restant dû : avec le tableau d’amortissement, vous pourrez savoir, à tout moment, où vous en êtes de votre remboursement de crédit.
  • Comprendre le coût de votre prêt : de la même manière et en consultant le montant des intérêts que vous payez chaque mois sur vos mensualités, cela vous aidera à comprendre quel est le coût de cet emprunt.
  • Faire un remboursement anticipé : enfin, le tableau d’amortissement vous permettra d’effectuer un remboursement anticipé de votre crédit si vous souhaitez le solder avant la fin ou que vous effectuez un rachat de crédit.

Quel est le taux pour un prêt personnel ?

Rappelons tout d’abord ici qu’un prêt personnel est une forme de crédit à la consommation. Ainsi et lorsque vous souscrivez un crédit personnel, vous devez vous engager à rembourser la somme empruntée mais aussi des intérêts. Le taux d’intérêt est donc l’élément qui va vous aider à connaître le coût de votre crédit.

Le taux correspond ici à la somme supplémentaire que vous allez payer en plus du montant du capital qui vous a été prêté. Sur le marché des prêts et crédits personnels, on différencie deux taux personnels avec :

  • Le taux débiteur : le taux débiteur correspond au taux d’intérêt qui est proposé par l’organisme prêteur et qui n'inclut pas les autres frais annexes du crédit.
  • Le taux annuel effectif global ou taux TAEG : il s’agit du taux d’intérêt annuel réel qui comprend tous les frais inhérents au crédit. Ce taux est un taux encadré par la loi puisque le gouvernement fixe chaque année un maximum pour le TAEG qui va varier selon que le montant emprunté soit inférieur ou supérieur à 5 000€.

Un autre élément auquel vous devez faire attention lorsque vous comparez les taux des crédits personnels proposés concerne le type de taux à savoir le taux variable ou le taux fixe.

  • Taux fixe : un prêt à taux fixe est un prêt pour lequel le taux d’intérêt a été défini au moment de la signature du contrat et restera le même durant toute la durée de celui-ci. Il ne pourra donc pas évoluer à la hausse ni à la baisse.
  • Taux variable : un prêt personnel à taux variable peut quant à lui voir le taux évoluer dans le temps, à la hausse comme à la baisse.

Pourquoi choisir un prêteur privé pour un prêt personnel ?

Avoir recours à un prêteur privé quand sa situation personnelle rend difficile l’obtention d’un crédit personnel peut être tentant. Ces prêteurs sont en effet des particuliers ou des entreprises qui financent les emprunteurs au même titre qu’une institution financière et en échange d’un taux d’intérêt.

Ces derniers sont généralement plus souples en ce qui concerne les conditions d’octroi des crédits mais en contrepartie, faire appel à un prêt privé peut présenter certaines contraintes et même des risques importants.

  • Des taux d’intérêt plus élevés : les prêteurs privés, en échange de leur plus forte exposition au risque d’impayé, facturent généralement des taux d’intérêt bien plus élevés que ceux des organismes de prêt traditionnels.
  • Des frais supplémentaires : certains prêteurs n’hésitent pas également à facturer des frais supplémentaires qui peuvent être importants.
  • Des durées de remboursement plus courtes : il est rare de trouver un prêt personnel auprès d’un prêteur privé dont la durée dépasse un ou deux ans.
  • Pas de sécurité ni de garantie : si vous empruntez auprès d’un particulier, vous ne serez pas couvert en cas de litige et des complications peuvent être engendrées en cas de désaccord sur les termes du contrat.
  • Des arnaques fréquentes : enfin, certaines personnes mal intentionnées se servent également d’un faux statut de prêteur privé pour arnaquer les consommateurs en leur demandant par exemple le remboursement d’une première mensualité ou le paiement des frais avant le déblocage des fonds.

En conclusion, faire un prêt personnel avec un prêteur privé peut rapidement vous coûter beaucoup plus cher et vous mettre dans une situation financière délicate. Il est donc préférable de faire appel à des prêteurs institutionnels qui disposent de toutes les garanties afin de vous aider à financer vos projets dans les meilleures conditions.

Avez-vous aimé cet article ?
author-profile-picture/
Alexandre Desoutter
hellosafe-logo
hellosafe-logo

Alexandre Desoutter travaille en tant que rédacteur-en-chef et responsable des relations presse chez HelloSafe depuis juin 2020. Diplômé de Sciences Po Grenoble, il a exercé un tant que journaliste pendant plusieurs années au sein de médias français, et continue à collaborer en tant que contributeur au sein de plusieurs publications.

En ce sens, son rôle le conduit à exercer un travail de pilotage et d’accompagnement auprès de l’ensemble des rédacteurs et contributeurs de HelloSafe afin que la ligne éditoriale définie par l’entreprise soit pleinement respectée et déclinée à travers les textes publiés au quotidien sur nos plateformes.

A ce titre, Alexandre a pour responsabilité la mise en oeuvre et le maintien des standards journalistiques les plus stricts au sein des rédactions de HelloSafe, afin de garantir sur nos plateformes l’information la plus précise, actualisée et experte possible. Alexandre a notamment entrepris depuis maintenant deux ans la mise en place d’un système de double-vérification systématique de tous les articles publiés au sein de l’écosystème HelloSafe, à même de garantir la plus haute qualité d’information.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ